TP - Isostasie et dynamique de la lithosphère continentale – Le modèle de PRATT

Ref :Ress.109738
Extrait B.O. :
La caractérisation du domaine continental :
lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale (1-B-1)

Problématique scientifique :
Dans la première moitié du XVIIIe siècle, le géophysicien Pierre BOUGUER (1698 – 1758) constate que l'intensité de la pesanteur qu'il mesure dans les zones de montagnes est inférieure à la valeur théorique calculée pour ce genre de région. Cette différence a été qualifiée d'anomalie de Bouguer négative. Elle conduit à l'idée que dans les zones montagneuses, le relief, qui constitue un excédent de masse, serait compensé en profondeur par un déficit de masse.
Cette compensation permettrait aux roches de la surface terrestre de reposer en équilibre sur des roches plus profondes. Comment représenter cet équilibre à l'aide d'un modèle ?

Mode opératoire :
Les anomalies gravimétriques mises en évidence parP. BOUGUER ont conduit plus tard à deux modèles différents illustrant l'équilibre entre lithosphère et asthénosphère (NB : entités inconnues à l'époque) : celui de PRATT (1854) et celui d'AIRY (1855).
On réalise à l'aide de la maquette le montage qui correspond au modèle de PRATT. Le résultat est représenté par un schéma légendé et commenté.

Fiche technique TP - Isostasie et dynamique de la lithosphère continentale – Le modèle de PRATT

Les avis des internautes TP - Isostasie et dynamique de la lithosphère continentale – Le modèle de PRATT

Soyez le premier à commenter ce produit