TP Mise en évidence de la présence d'anticorps par test ELISA Ref :Ress.103039

Extrait B.O. :
Tle S : L'immunité adaptative, prolongement de l'immunité innée (3-A-2)
- Concevoir et réaliser une expérience permettant de caractériser la spécificité des molécules intervenant dans l'immunité adaptative.
- Concevoir et réaliser des expériences permettant de mettre en évidence les immunoglobulines lors de la réaction immunitaire.
Tle STL : Les anticorps peuvent être utilisés in vitro pour des applications diagnostiques.

Problématique scientifique :
Dès l'introduction d'un antigène dans l'organisme, le système immunitaire produit un anticorps spécifique en réaction à ce premier contact. Dès le second contact, la réponse immunitaire est plus massive et quasi immédiate, l'organisme agit comme s'il avait mis en mémoire les caractéristiques de l'antigène.
La vaccination exploite cette propriété en forçant la "mise en mémoire" d'un antigène correspondant à un agent pathogène dont on souhaite se protéger. Comment, par un test simple, peut-on déterminer le statut immunitaire d'un individu ? C'est-à-dire vérifier que la vaccination d'un individu est toujours efficace en évaluant la quantité d'anticorps spécifiques dans son sérum ?

Mode opératoire :
On souhaite mettre en évidence la présence d'un anticorps spécifique dans le sérum d'un individu à tester et réaliser le dosage de cet anticorps. Pour cela, les élèves vont utiliser un test ELISA (Enzyme Linked ImmunoSorbent Assay). Technique courante immuno-enzymatique de détection, le test ELISA permet de visualiser une réaction antigène – anticorps grâce à une réaction colorée produite par l'action d'une enzyme qui réagit à un substrat chromogène. Cette enzyme (ici la peroxydase) est couplée à l'anticorps traceur (anticorps secondaire) qui lui est capable de se lier spécifiquement à l'anticorps primaire que l'on cherche à doser.
L'antigène est quant à lui fixé sur les parois des puits d'une plaque de microtitration. La réaction enzymatique produit un composé bleu, l'intensité de la coloration sera donc proportionnelle au nombre d'anticorps secondaire fixé sur l'anticorps primaire. Dans ce protocole, on se propose de doser la quantité d'anticorps anti BSA (sérum albumine bovine) dans un sérum de lapin immunisé (présente Ac1 anti-BSA). Ces activités sont l'occasion d'exercer les élèves à l'élaboration d'un protocole de dosage par colorimétrie appliquée aux sciences de la vie.
  • Produit dédié notamment à l'enseignement des SVT

Les avis des internautes

Soyez le premier à commenter ce produit