TP - Le spectre d'absorption d'une solution de pigments foliaires Ref :Ress.118659

Extrait B.O. :
Terminale S - Spécialité : Énergie et cellule vivante (thème 1).

Problématique scientifique :
La photosynthèse permet aux végétaux chlorophylliens de fabriquer des molécules organiques à partir de molécules minérales (ex : dioxyde de carbone).
Cela n'a lieu que dans les parties chlorophylliennes de ces végétaux et nécessite des radiations de la lumière visible. Comment les parties chlorophylliennes interagissent-elles avec ces radiations lumineuses ?
D'autre part, certains végétaux possèdent des feuilles dont la couleur peut être rouge et non verte. Sensibles pourtant à l'absence ou la présence de lumière (sénescence ou développement), comment les pigments de ces feuilles interagissent-ils avec les radiations de la lumière visible ?

Mode opératoire :
Les acquis de la classe de Seconde relatifs à la photosynthèse (Thème 2) permettent de poser les problèmes à résoudre et initier une démarche d'investigation. De plus, on s'assurera de quelques acquis de Physique (lumière, décomposition, spectre, etc.). Dans ce cadre, on attend que les parties chlorophylliennes aient la capacité d'absorber les (ou des) radiations de la lumière visible.
On procède alors à une extraction (solubilisation) des pigments foliaires afi n d'établir le spectre d'absorption de la solution obtenue. La comparaison du résultat obtenu avec des feuilles vertes et rouges permet de révéler l'absorption de radiations communes. Pour cette activité, il est tout à fait possible (voire souhaitable) de travailler sur des végétaux communs que les élèves peuvent rencontrer (jardins, cour de l'établissement, parcs, etc.).
  • Produit dédié notamment à l'enseignement des SVT

Les avis des internautes

Soyez le premier à commenter ce produit