Kit antibiogramme Ref :117089

Bactéries non pathogènes
Lire la suite
  • Produit dédié notamment à l'enseignement des SVT
  • Picto Fabrication Francaise

Disponibilité : En stock

72,50 € HT 87,00 € TTC

Ce produit est réservé aux établissements scolaires français. Veuillez vous connecter avec le compte client adéquat, ou nous contacter.

Quantité souhaitée :
Ajouter au comparateur Ajouter aux produits préférés Voir les ressources associées Demander des informations

Produits liés et consommables

Descriptif

L'objectif de l'expérimentation est de mesurer l'efficacité des antibiotiques sur 2 souches de bactéries.

La réalisation d'un protocole d'antibiogramme permet d'illustrer la notion de variation génétique bactérienne. La variabilité génétique est le mécanisme à l'origine de l'apparition de souches bactériennes résistantes aux antibiotiques.

Chaque binôme ensemence 2 souches bactériennes différentes sur 2 boîtes de gélose distinctes.
Sont disposés ensuite 4 disques papier imprégnés de 4antibiotiques différents.
La lecture des résultats s'effectue après 24 à 48 heures.
L'inhibition de croissance bactérienne se traduit par une zone circulaire "claire" sans bactérie, zone d'autant plus large que la bactérie est sensible à l'antibiotique.

Composition

Pour 25 postes :
1 tube Inoculum Escherichia coli, culture dense lyophilisée. (Souche pasteur)
1 tube Inoculum Staphylococcus epidermidis, culture dense lyophilisée
+ Tubes stériles d'eau physiologique 2 x 50 mL
- Milieu nutritif non sélectif prêt à couler (1 L)
- Antibiotiques : Gentamicine 15µg, Pristamycine 15µg, Acide Nalixidique 30µg, Acide Pipemidique 20µg
Thème Microbiologie
Préparation des boîtes de gélose :
Réchauffer le contenu des bouteilles de Mueller Hinton :
- Au bain marie, remuer régulièrement pour homogénéiser
Lorsque l'ensemble est liquide, couler chaque boîte puis laisser refroidir.

Préparer les inocula et inonder les boîtes de milieu de Mueller Hinton :
Les souches bactériennes misent en oeuvre E. coli et S. epidermis répondent aux exigences de sécurité pour des expériences en classe. Elles sont déjà utilisées en laboratoire et en TP d'enseignement depuis plusieurs années.
Reprendre les lyophilisats avec 3 mL d'eau physiologique. Bien agiter (bouchons fermés). Transférer 1 mL d'inoculum dans le reste d'eau physiologique (dilution finale autour de 1/50e). Inonder les boîtes de milieu Mueller Hinton.

Mettre en place des disques d'antibiotiques :
A l'aide d'une pince stérile (ou pince inox flambée a l'alcool), déposer les 4 disques d'antibiotiques
Identifier chaque boîte E. Coli et S. epidermis.

Incuber les boîtes :
Couvercle vers le haut, déposer les boîtes dans un incubateur à 37 °C pendant 18 à 24 H.
Après 24 H, on voit très nettement une zone non contaminée autour de certains antibiotiques. Cette zone correspond au diamètre d'inhibition. L'élève visualise immédiatement que ce diamètre est variable en fonction de l'antibiotique et de la souche.
L'élève mesure les diamètres d'inhition pour chaque cas et compare les résultats obtenus aux abaques fournis. Il détermine ainsi la sensibilité des 2 souches pour chaque antibiotique utilisé.

  E. coliS.epidermidis
 Gentamicine 15 S 25 mm S 36 mm
 Pristinamycine 15 R 6 mm S 34 mm
 Acide Nalixidique 30 S 26 mm R 12 mm
 Acide Pipemidique 20 S 28 mm I 14 mm

Pour aller plus loin
Faire travailler les élèves avec des antibiotiques identiques et des concentrations différentes et ainsi déterminer la Concentration Minimale Inhibitrice (CMI) des 2 souches.

Les clients ayant acheté ce produit aiment aussi

Les avis des internautes

Soyez le premier à commenter ce produit